Recevez les biens correspondants à votre recherche dans votre boîte mail !

Actualités

Le NOUVEAU Mandat Exclusif PERSONNALISABLE







Copropriété : la loi ALUR jugée inefficace !


Copropriété : la loi ALUR jugée inefficace !

Alors que le gouvernement entame l’examen du projet de loi pour l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan), la FNAIM Pays de la Loire pointe les limites de la loi ALUR à travers une étude sur la relation entre copropriétaires et syndics.  

Un coup d’épée dans l’eau. Quatre ans après l’entrée en vigueur de la loi ALUR, 75 % des copropriétaires ne constatent aucune amélioration dans leur copropriété, selon une récente étude réalisée par la FNAIM Pays de la Loire auprès de 2 045 conseils syndicaux et copropriétaires. « La loi ALUR a amené des dispositions contraignantes dans la gestion des ensembles immobiliers plutôt que de les simplifier. Elle a également systématisé un certain nombre d’obligations qui viennent alourdir la charge des syndics et n’interviennent pas dans la gestion courante de l’immeuble », explique Loïc Cantin, président FNAIM Pays de la Loire et président adjoint de la FNAIM. 

Si les copropriétaires interrogés considèrent certaines mesures de la loi ALUR comme des améliorations, comme le contrat type (à 40 %), le compte prévoyance travaux (à 72 %), l’immatriculation et le compte séparé (à 58 %), ils estiment que pour améliorer leurs prestations, les syndics doivent porter leurs efforts en priorité sur un renforcement de leurs compétences techniques, sur leurs prestations en accueil et en communication, leur réactivité et enfin, sur leurs compétences juridiques et comptables.

Vaine mise en concurrence 

La loi ALUR comptait sur une amélioration de ces prestations grâce à une mise en concurrence à chaque fin de mandat de syndic. Une mesure qui semble ne pas porter ses fruits. La plupart des mandats de syndic durent entre un et trois ans. Or, près de 44 % des copropriétaires ont le même syndic depuis plus de 10 ans et seuls 11,6 % envisagent d’en changer.

Autre objectif de la loi ALUR : favoriser la transition énergétique, plus précisément les travaux de rénovation énergétique au sein d’une copropriété. Là-dessus, Loïc Cantin admet que les syndics doivent s’armer davantage. « Effectivement, il nous faut former nos professionnels. C’est en ce sens là que l’école supérieure de l’immobilier a mis en place une filière de formation à la rénovation énergétique pour doter de compétences indispensables l’ensemble des syndics de copropriété. » 

Nouvelle réforme de la copropriété 

Conscient de l’échec de la loi ALUR pour accélérer la transition énergétique, le gouvernement a fait savoir qu’il commençait à envisager une autre solution : réformer le statut de la copropriété et son mode de gouvernance avec, notamment, la création d’un conseil d’administration composé de membres élus par l’assemblée générale qui pourront adopter des décisions de gestion courante, notamment les travaux de rénovation énergétique. Un point sur lequel Loïc Cantin reste très vigilant : « la copropriété a besoin d’une démocratie pour avoir un bon fonctionnement. C’est au syndic de jouer son rôle de chef d’orchestre et de démontrer à ses copropriétaires la nécessité d'engager des travaux pour consommer moins demain. » 

Le projet de loi Elan est entré en examen à l’Assemblée le mardi 15 mai, pour une promulgation probable avant l’été. Après quoi, le gouvernement pourra légiférer directement par ordonnance sur la réforme de la copropriété.


Les Millennials dopent le marché immobilier

Les Millennials dopent le marché immobilier

Selon le dernier Observatoire du Moral Immobilier de Logic-Immo.com, 40 % des acquéreurs sont des Millennials. Avec un âge compris entre 18 et 38 ans, cette génération insuffle une nouvelle dynamique à un marché, déjà porteur.

La demande est dynamique en ce début d’année, selon la 24e vague de l’Observatoire du moral immobilier, menée auprès de 1216 personnes ayant un projet d’acquisition dans l’année. Le nombre d’intentionnistes est même en progression par rapport à l’année dernière, avec un record : 3,5 millions d’intentions d’achat, soit 500 000 de plus que l’année dernière. Et cette demande est boostée par des conditions de financement encore attractives, des perspectives économiques favorables mais aussi et surtout par l’enthousiasme de la génération Y.

Un chemin « tortueux » vers l’accession

Selon l’Observatoire, le moment est jugé opportun pour une acquisition pour 88 % des Millennials, contre 67 % pour les autres personnes sondées. « Leur optimisme est plus marqué que les autres générations d’acquéreurs immobiliers », confirme  Stéphanie Pécault, responsable des études de Logic-Immo.com. Cet optimisme s’explique notamment par des perspectives positives quant à l’évolution de leur situation financière. 40 % anticipent une amélioration de leur situation contre 21 % pour les autres générations. Un élément logique puisque les Millennials démarrent leur vie professionnelle avec des revenus qui vont progresser. Toutefois, « 65% des moins de 35 ans pensent que le chemin vers l’accession est plus tortueux pour leur génération. Cette perception est le fruit du fossé croissant entre les prix immobiliers et les revenus ainsi qu’une précarisation du marché du travail associé à celle des salaires », ajoute Stéphanie Pécault. 

Un budget inférieur à 200 000 euros

L’acquéreur immobilier de la génération Y, c’est-à-dire de moins de 35 ans, a des critères plutôt classiques : il recherche un bien en centre-ville ou en périphérie, avec un budget de moins de 200 000 euros (51 % des sondés). Il a un intérêt plus marqué pour le neuf que les autres générations (26 % versus 17 %) mais préfère acheter dans l’ancien (51 %). A noter que l’achat d’une résidence principale représente 85 % des projets des Millennials, d’après l’étude de Logic-Immo.com L’investissement locatif représente tout de même 11 %. Preuve que, pour les plus jeunes, la pierre est le meilleur moyen de se constituer un patrimoine.

Un parcours de plus en plus digital

Les Millennials ont un parcours immobilier de plus en plus digitalisé, révèle l’Observatoire. Si 93 % effectuent leurs recherches via des portails d’annonces immobilières, 41 % les font à partir des applications mobiles. Toutefois, ils lisent autant les magazines immobiliers que les autres générations (19 %) mais utilisent plus les réseaux sociaux (15 % vs 13 %). Le digital est donc au cœur de leurs habitudes de consommation et le téléphone est l’outil de prédilection de 77 % des Millennials. Pour autant, « ils n’écartent pas l’accompagnement des professionnels de l’immobilier », note Stéphanie Pécault. En effet, selon l’étude, 58 % font appel aux agents immobiliers pour les guider.



__________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Vous connaissez notre agence?

La seule et unique agence immobilière de La Moutonne, elle est  la 1ere agence que viennent visiter les Hyerois.
Elle est aussi la 1ere agence a qui les Moutonnais font confiance.

Alors faites nous vous aussi confiance, vous verrez les bienfaits de la visite virtuelle pour vous, acheteurs!

Acheteur 2.0: Vous souhaitez acheter un bien immobilier, vous avez un projet? Vous devez vendre ou non un autre bien immobilier pour acquérir ou vous l'avez déjà fait?
En tout état de cause, vous souhaitez visiter des bien immobilier pour trouver votre nid douillet, pour vous et votre famille. Avec le concept "acheteur 2.0, nous vous proposons de visiter l'ensemble de notre fichier en visite virtuelle.
Avec le concept acheteur 2.0 vous êtes confortablement installés dans notre agence de La Moutonne, vous pouvez prendre le temps (que l'on ne s'octroie pas chez un vendeur) de tout regarder, de zoomer là ou vous avez des interrogations, de dire ce que vous pensez sans craindre de vexer le vendeur.
Quand, grâce à cette visite virtuelle, vous penserez avoir trouvé votre bien immobilier, nous nous empresserons de prendre rendez-vous avec le vendeur pour vous montrer le bien immobilier enfin... en vrai !

Découvrez ci-dessous les photos de cette belle agence qui vous attend, vous Acheteurs et vous, Vendeurs.









Nous suivre sur

Se connecter